Atelier

Traiter les critères de santé en phase chantier

Outils et méthodes

L’atelier visait à aborder les questions de santé, et notamment de qualité de l’air intérieur, à l’étape chantier du projet de construction / rénovation.

Synthèse de l’atelier

Cet atelier visait à présenter des outils permettant de traiter les enjeux de santé, et en particulier de qualité de l’air intérieur (QAI), sur chantier.
Enjeu majeur de santé publique pour les occupants, la QAI doit en effet être pensée à toutes les étapes du projet de construction, y compris par les entreprises et artisans en phase chantier.
Cet atelier fait suite à une autre série d’ateliers sur les moyens à disposition de la MOA. Pour compléter le triptyque, une réflexion est actuellement en cours au sein du groupe de travail santé bâtiment pour accompagner les gestionnaires en phase exploitation.

Programme de l’atelier (...)

Programme de l’atelier

  • Présentation d’outils et méthodes de prise en compte de la santé en phase chantier
    • Projet scientifique Ichaqai, impact de la phase Chantier sur la Qualité de l’Air Intérieur – Enseignements issus des mesures effectuées et solutions à destination des professionnels, par Bénédicte Moulut, INDDIGO
    • Ateliers AIRBAT, présentation du lancement des ateliers régionaux AIRBAT de sensibilisation des entreprises à la démarche globale de santé dans le bâtiment, par Soline Martin, Médiéco Conseil & Formation et Colas Paris, Ademe AURA
    • Mallette FFB sur la QAI, présentation de la mallette FFB de sensibilisation des entreprises aux enjeux liés à la qualité de l’air intérieur
  • Témoignages / retours d’expérience, avec Lydie Jomain, Agence Jomain - Rey Huet
  • Questions/réponses avec la salle

QAI – quels enjeux sur (...)

QAI – quels enjeux sur chantier ?
En phase chantier, les leviers pour améliorer la QAI sont nombreux : respect des temps de séchage à toutes les étapes, enduits et peintures, réseaux aérauliques (gaines nettoyées et protégées), traitement de l’humidité (étanchéité à l’air de l’enveloppe, timing d’intervention des entreprises de second œuvre), nettoyage de fin de chantier, stockage des matériaux (exposition aux intempéries et à la poussière), etc.

L’architecte : quels moyens

L’architecte : quels moyens d’action ?
Il est rappelé que les moyens d’action existent pour encourager et/ou contraindre la prise en compte de ces enjeux : CCTP et transcription sur plan, ajout d’une charte spécifique aux pièces de marché, vérification des pièces (étiquettes de classement des peintures…), visites régulières du chantier, recours aux pénalités, etc.

Panel d’outils à disposition

Panel d’outils à disposition
Plusieurs outils ont été présentés aux participants. En plus d’une plaquette de sensibilisation aux bonnes pratiques à mettre en œuvre en phase chantier, les résultats du projet de recherche/action ICHAQAI feront l’objet d’un guide méthodologique sur le rôle de chaque professionnel et d’un outil d’aide à la décision en ligne.
Les ateliers AIRBAT, concept initié et expérimenté sur 6 chantiers par Médiéco avec le soutien financier de l’ADEME, offrent quant à eux des supports pédagogiques (panneaux et vidéos) parfaitement adaptés à ces publics et dans une démarche participative. Si vous êtes intéressés pour utiliser ces supports, vous pouvez contacter Colas PARIS (DR ADEME Auvergne-Rhône-Alpes) : colas.paris ademe.fr.
Enfin, la mallette FFB de sensibilisation des entreprises aux enjeux liés à la qualité de l’air intérieur est d’ores et déjà librement accessible à tous, avec des fiches métier et des focus sur le radon, l’humidité en rénovation ou encore les réseaux de VMC.