Atelier

Innovation

Démonstrateurs et expérimentations au service de la construction durable

Deux fois par an, Ville & Aménagement Durable vous propose un atelier « innovation » qui vise à valoriser des initiatives pionnières sur le champs du bâti et de l’aménagement durables, et à encourager la mise en pratique de démarches novatrices ou expérimentales.

Cette journée, organisée en partenariat avec Tenerrdis, le Pôle Innovations Constructives et le Nord-Isère Durable avait pour objectif de répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les différents rôles des démonstrateurs, expérimentations et prototypes pour les différents acteurs du bâtiment (élu, maître d’ouvrage, concepteur, entreprise, usager…) et leur intérêt dans l’écosystème de l’innovation ?
  • Quels sont les acteurs clés et leviers d’actions (techniques, juridiques, économiques, communication...) permettant de faciliter l’expérimentation de projets ou solutions innovants et de répondre aux besoins actuels des professionnels ?
  • Le surcoût lié au démonstrateur est-il un passage obligé pour disposer de données permettant sa réplicabilité ?
  • Comment conjuguer créativité, réplicabilité et maîtrise des ressources ?

Programme

10h : Visite de la Maison pour tous de Four, par Marieet Keith Zawistowski, enseignants-architectes en charge du projet

12h : Déjeuner (optionnel)

14h-17h : Visite-Atelier aux Grands Ateliers

  • Accueil et visite des Grands Ateliers et du chantier d’Astus, par Maxime Bonnevie, Grands Ateliers Innovation Architecture
  • Atelier :
    • Témoignages d’acteurs : les expérimentations, projets démonstrateurs et prototypages sous leurs différents volets :
      • Développement de produit : le concept de fenêtre réversible Lumicène, par Clément Salvaire, Lumicène
      • Bâtiment démonstrateur : le bâtiment Delta Green, par Thierry Rampillon, agence CR&ON
      • Projet de recherche : prototype et futur démonstrateur de Firminy Layat et expérience Parklet, par Franck Le Bail, ENSAG, Novae
    • Eclairage sur les leviers d’actions sur lesquels la CAPI souhaite agir pour favoriser les expérimentations et démonstrateurs sur le territoire, par Alain Berger, CAPI
    • Table ronde et échange avec la salle,en présence :
      • de Cédric Lentillon, Cerema, avec un point d’actualité sur l’avancement des projets d’ordonnance sur les permis d’expérimenter prévus par la loi essoc
      • d’Hugo Vigneron, OPERENE
      • d’Ignazia Malosse, Alexis Assurance

Faire autrement avec des projets démonstrateurs

Depuis plusieurs années, la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère développe des démonstrateurs sur son territoire.

C’est ainsi que la Commune de Four a sollicité l’aide du Nord-Isère Durable (porté par la CAPI) pour l’accompagner dans la réalisation d’une salle polyvalente en pisé de 120 m². Ce projet est conduit par les étudiants du Master Architecture Environnement & Cultures Constructives à l’ENSA Grenoble, dans le cadre du DesignBuild Lab de la Chaire Partenariale d’Enseignement et de Recherche « Habitat du Futur ». Ce dispositif de co-création exemplaire vise à développer de nouveaux modes de coopération à travers un processus participatif reproductible et adaptable à d’autres contextes. La démarche pédagogique a permis de concevoir et construire un bâtiment en une année, au travers d’un processus collaboratif d’échanges de savoir et savoir-faire entre habitants, associations, décideurs, futurs architectes, artisans, entreprises et experts de la construction durable. Le projet vise à donner à de futurs architectes les compétences nécessaires à la maîtrise de l’ensemble du processus de réalisation des projets participatifs d’architecture écoresponsable au service de l’intérêt général.

Par la réalisation du bâtiment Delta Green à Saint Herblain (44), Grand Prix Construction Durable au Green Solutions Awards, l’agence CR&ON fait la démonstration qu’il est possible d’alliant performance et reproductibilité dans le prix du marché, grâce à un travail poussé d’optimisation (lumière naturelle, structure, habitabilité, économie, usages, technique).

Prototypes et expérimentations

Alors que les investissements dans la R&D et le développement des prototypes font partie de la culture industrielle, cela l’est beaucoup moins à l’échelle du bâtiment. Les professionnels font ainsi le constat de la difficulté de développer des projets innovants.

Plateforme d’enseignement, de recherche et d’expérimentation de la construction, les Grands Ateliers font converger les disciplines telles que l’art, l’architecture et l’ingénierie vers une nouvelle façon de former leurs étudiants à la construction. Depuis 2002, les Grands Ateliers sont un espace de formation, de recherche et de diffusion des savoirs dans le domaine de la construction autour des matériaux et de la matière, des techniques et technologies de la construction, des structures et de l’expérimentation, du bâtiment et de l’espace habité. Les Grands Ateliers ont initié une transformation depuis un an de manière à pouvoir accueillir plus largement les entreprises, industriels, maîtrises d’œuvres, maîtrises d’ouvrage et tout acteur du bâtiment ayant la nécessité entre autre de se former et de tester des innovations par le biais de l’expérimentation.

Lumicene est une société lyonnaise qui développe un concept d’espace fenêtre réversible visant à "révolutionner les usages" en matière de relation "dedans-dehors". Composé de 180° de surface vitrée courbe cet espace de vie modulable se transforme d’intérieur en extérieur en un clin d’œil, grâce à son jeu de parois coulissantes. Lumincene est un concept breveté, et développé avec le support industriel de Saint-Gobain. 1300 unités ont été posées à ce jour, en France principalement. Sur le site des Grands Ateliers, la société a réalisé les impression 3D des différents composants de sa fenêtre bioclimatique afin de valider les emboîtements, les prises en main etc. puis construction d’un prototype à l’échelle 1:1.

Différents prototypes ont également été réalisés dans le cadre des projets de futurs démonstrateurs de Firminy Vert et Firminy Layat, et de l’expérience T.E.S.T Parklet (dispositif d’expérimentation urbaine modulaire) dans le cadre de la régénération d’un quartier de Saint-Etienne.

L’intérêt de cet espace de prototypage est de pouvoir tester différentes configurations de produits et de valider des solutions techniques (matériaux, interfaces, performance…) tout en favoriser le dialogue entre les différentes parties prenants (usager, entreprises, maîtrise d’œuvre, ABF…).

Au delà des lieux permettant d’innover, les projets d’ordonnance dans le cadre de la Loi ESSOC devront permettre de favoriser l’innovation technique et architecturale.