Visite

Chantier de l’ilot B2 - Confluence

Une visite de chantier permettant d’observer la phase de mise en œuvre (bois, béton, terre crue)

PROGRAMME
13H45-14h : Accueil à la maison de la confluence
14h-14h15 : Le contexte de l’opération - contextualisation dans le quartier Lyon Confluence
14h25-15h15 : Intervention à la base vie autour de la maquette de l’opération

  • Présentation globale de l’opération et focus autoconsommation et réversibilité
  • Construction terre et approche environnementale
  • Usages et espaces communs

Réalisation de 2 groupes de 20 personnes pour les visites

15h15-16H30 : Visite de l’opération avec focus sur la construction terre.

Ydéal Confluence est une opération multifonctionnelle, mêlant logement, bureaux et commerces. Une résidence étudiante, un immeuble de logement social et un en accession libre à la propriété viennent répondre à l’exigence de mixité sociale poussée par la SPL Lyon Confluence, un immeuble est réservé à l’implantation de bureaux, quant au cinquième, il est entièrement réversible.

Dessiné par l’architecte Robert Diener, ce bâtiment aussi emblématique qu’innovant est donc débarrassé d’un maximum d’éléments porteurs, permettant de moduler à l’envi l’espace sur chaque plateau et d’accueillir indifféremment logement ou bureaux. Il répond ainsi à la vie évolutive en phase avec la ville résiliente. En plus d’avoir un coup d’avance sur les usages de demain, ce bâtiment se double d’une vraie qualité architecturale, avec ses colonnes dansantes qui ondulent au fil de la façade.

Un soin esthétique particulier que l’on retrouve dans l’immeuble de bureaux dessiné par Clément Vergely à l’avant de l’îlot, construit à la manière des orangeries typiques du parc de la Tête d’Or.

Ce petit immeuble se distingue des autres bâtiments par sa façade singulière, réalisée entièrement en terre crue, dans la plus pure tradition lyonnaise. « Un vrai défi technique, souligne Anthony Manelli, responsable du programme Ydéal Confluence, puisqu’il a fallu que les architectes imaginent un bâtiment aux façades en terre crue porteuse associées à une structure bois. » Entièrement réalisée en bois d’essence local, cette structure s’inscrit dans une logique d’éco-responsabilité chère à l’aménageur local.

Tous les bâtiments sont équipés de panneaux photovoltaïques, avec l’ambition de satisfaire jusqu’à 50% des besoins énergétiques grâce au solaire. Mais c’est dans l’autoconsommation collective que s’affirme l’exemplarité énergétique de ce projet. Une première à l’échelle nationale, et un parti-pris audacieux né d’une réflexion menée conjointement par la SPL Confluence et OGIC, et porté en partenariat par EDF. Dans les faits, cette approche consiste à produire de l’énergie pour le bénéfice de tout un quartier : en mutualisant la production et en favorisant les transferts d’énergie de bâtiment à bâtiment, les économies d’échelles se multiplient pour l’ensemble des investisseurs.

Outre unechambre d’hôte partagée, le projet intègre également un atelier de réparation de vélos, une micro-crèche de dix berceaux, une buanderie collective, des jardins et un potager partagés : autant de commodités imaginées comme de véritables traits d’union entre les bâtiments, pour favoriser la création de lien social. Et pour donner corps à cette promesse, ces équipements ne seront pas seulement mis à disposition des habitants : des ateliers seront régulièrement organisés pour inciter les nouveaux-venus à investir ces espaces, et notamment les espaces paysagers.

En savoir plus

Source groupe-ogic.fr

A découvrir également :
Clément Vergély Architectes
SPL Lyon Confluence


Voir en ligne : Découvrir l’opération