Revue de projets

Projets intégrant des exigences de Santé / Confort

L’objectif de la revue de projets est d’évaluer, sur un mode participatif, des projets exemplaires pour améliorer les pratiques et contribuer à une culture commune en matière de construction durable.
Trois bâtiments ont été présentés par leurs acteurs, suivi d’une discussion constructive, en présence d’un comité technique et d’un public multi-acteurs.

Contexte

La santé et le confort sont des sujets transversaux dans le bâtiment et les facteurs d’influence sont nombreux (qualité de l’air intérieur, de l’eau, matériaux, etc). Afin d’améliorer la qualité de l’air dans les bâtiments, l’ADEME a développé une méthode de management applicable dans le neuf et la rénovation : la démarche Manag’R. Une quinzaine de projets expérimentent la démarche en France, dont quatre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Deux de ces projets ont été présentés ainsi qu’un autre projet intégrant également fortement des exigences en termes de santé et de confort.

Projets présentés

  • Logements "Aromatik" à Grenoble (38), par Bouygues Immobilier, Atelier Thierry Roche, Medieco
  • Bureaux "Take OFF" à Ferney Voltaire (01)*, par le groupe Duval, Milieu Studio, Amstein + Walthert
  • Groupe scolaire "Hoche" à Grenoble (38)*, par la Ville de Grenoble, Canopée, Burgeap

* projets expérimentant la démarche Manag’R (Méthode de management développé par l’ADEME pour l’amélioration de la qualité de l’air dans les bâtiments neufs ou réhabilités)

Comité technique

  • Héloïse COUVERT (Etamine)
  • Julien HAASE (AER architectes)
  • Florence PRADIER (Ville de Lyon)

Enseignements

Cette revue de projet a permis de souligner l’importance d’une Maîtrise d’Ouvrage forte et informée qui tiendra les objectifs jusqu’à la fin de l’opération.
La méthode Manag’R est un outil d’accompagnement qui permet l’apprentissage par tous avec une vrai latitude de l’équipe projet et qui réinterroge leurs propres aspirations.
La thématique de confort – santé requiert un élargissement des compétences de la part de tous les acteurs d’autant plus qu’il est nécessaire de les concilier avec les autres exigences (économiques, énergétiques, etc.).
Certains points sont moins développés (qualité du site et ondes électromagnétiques notamment), il est donc nécessaire de continuer à avancer ensemble via des retours d’expériences.